Message du Nouvel An

Gérard Purec

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs, je vous souhaite une bonne année 2015.

Vous l’avez peut-être remarqué, le mot « shakubuku » est souvent employé dans la Nichiren Shôshû. Certains, même peuvent ressentir une certaine saturation. A ceux-là, je dirai simplement : regardez le monde et imaginez qu’à tous les niveaux, internationaux, nationaux, familiaux, si tous les tortionnaires et leurs victimes, les bons et les méchants, les voisins qui se disputent et les familles qui se décomposent connaissaient le principe fondamental du bouddhisme qu’est la relation des causes et des conditions et se conformaient à l’exhortation de Nichiren Daishônin : "Au plus vite, rectifiez l’attachement en votre petite religion et prenez immédiatement refuge dans le bien unique du véhicule vrai", alors serait établi le monde idéal de la terre du Bouddha, que Nichiren Daishônin décrit de la manière suivante : "tous les hommes réciteront avec respect Nam Myôhôrengekyô. Alors, le vent ne fera plus bruisser les branches, la pluie de cassera plus les mottes de terre, l’ère sera celle du monde de Xi-Nong, les désastres de mauvaise augure seront écarté en cette vie".

Nous seuls, membres du Hokkekô de la Nichiren Shôshû, avons la possibilité de réaliser cet idéal de la vaste propagation. C’est notre mission et notre responsabilité. Si nous le ressentons comme tel et faisons les efforts nécessaires dans la pratique personnelle et la conversion des autres avec foi dans le Dai Gohonzon, sous la direction de notre maître, le supérieur du Shingyôji, messager du Grand Patriarche héritier de la transmission vitale à la personne unique depuis Nichiren Daishônin, alors Kôsen Rufu ne sera pas une utopie et nous pourrons enfin respirer dans le calme et la sérénité.

Tout dépend de nous. Alors mettons-nous dès à présent à l’ouvrage pour accomplir notre vœu de shakubuku de cette année, sans oublier que Gojukai n’est pas une finalité, mais un début, car il faut également former les nouveaux pratiquants à s’impliquer eux aussi dans la pratique, les activités du temple et shakubuku.

Merci de votre attention

Nouvelles publications

Enfin, la véritable signification de Nam Myôhôrengekyô  enseignée par Nikken Shônin

Visiter

Depuis le 18/09/2014